dimanche 4 juin 2017

Champions League Final 2017 | Real Madrid vs Juventus 4-1 HD Highlights

vendredi 7 avril 2017

Real Madrid: Zidane s'enflamme et laisse planer le doute sur son avenir au Bernabeu

Et si Zinédine Zidane, sous contrat au Real Madrid jusqu’en 2018, partait plus tôt que prévu ? Zizou a semé le doute sur son avenir comme entraîneur du club merengue en déclarant qu’il n’était pas en train de planifier la saison prochaine et qu’il se concentrait sur la présente campagne.

Zidane connaît trop bien son club pour se projeter sur le long terme au Real

« Je ne prépare rien du tout, tout ce que je fais concerne la fin de cette saison », a lancé le technicien français en conférence de presse, ce vendredi, en réponse à une question sur son futur.
« On connaît l’importance de ce club, en bien comme en mal. Je me prépare à toutes les éventualités et c’est pour cela que je parle toujours du match suivant, parce que c’est la seule chose qui m’intéresse. Et ce sera toujours comme ça tant que je serai entraîneur », a-t-il ajouté.

« J’ai la chance d’être à cette place »

En décembre dernier, le président merengue Florentino Pérez avait déclaré dans un entretien que l’ancien meneur de jeu du Real resterait au club « à vie » et signerait une prolongation de contrat « quand il le souhaitera ». Zidane rappelle néanmoins régulièrement qu’il connaît le pragmatisme du monde du football et l’exigence de résultats qui prévaut au Real.
« Je reste toujours positif. J’ai la chance d’être à cette place, de faire ce qui me plaît tous les jours. Je profite de chaque jour et je suis optimiste pour la fin de saison », a conclu le Français.

http://www.20minutes.fr/sport/zinedine_zidane/


jeudi 6 avril 2017

Cinq clubs ont approché Griezmann mais pas le PSG

Au micro de RMC, Eric Olhats, le conseiller sportif d'Antoine Griezmann, a révélé que cinq clubs ont tâté le terrain au sujet de son poulain pour la saison prochaine : Manchester United, Manchester City, Chelsea, Barcelone et le Real Madrid. «Ils ont tapé à la porte pour savoir où ça en était, tout le monde vient pour savoir ce qui est faisable ou pas faisable, c'est normal, c'est le jeu des chaises musicales», a-t-il déclaré. En revanche, il y a un grand absent parmi les prétendants : le Paris Saint-Germain, pourtant souvent associé au nom du Français ces derniers temps. «On n'a pas eu d'approches concrètes comme il y en avait eu l'année précédente», a précisé Olhats.
Si ces clubs veulent l'international français, ils devront en tout cas mettre le paquet : 100 millions d'euros. «C'est le prix de la clause, ils (les dirigeants de l'Atlético Madrid) ne feront pas de cadeau», a déclaré Olhats
http://sport24.lefigaro.fr/football

mardi 4 avril 2017

Mercato: Pepe, futur gros coup du PSG ?

Article de 20minutes.fr
Après Alexis Sanchez, le PSG est sur un autre gros poisson international en prévision du mercato estival. En effet, selon le quotidien madrilène Marca, le défenseur international portugais Pepe serait sur les tablettes du club de la capitale.
En fin de contrat au Real Madrid, le défenseur âgé de 34 ans souhaite rester en Europe pour avoir des chances de disputer le Mondial 2018 avec le Portugal. Il était attendu en Chine, au Hebei China Fortune, où l’attendait un contrat de deux ans avec un salaire de 12 millions d’euros annuels nets. Son entourage l'aurait fait changer d'avis.
Le Real Madrid ne lui a proposé qu’une seule année de prolongation de contrat, là où le joueur en souhaitait deux. Le PSG, Manchester City et Galatasaray seraient intéressés mais la préférence du joueur iraient aux deux premiers cités. Cette année, le champion d’Europe a perdu du temps de jeu au Real, au profit de Raphaël Varane.
Cliquez sur les liens ....
  • PSG,
  • Real Madrid,
  • mercato,
  • transfert

  • jeudi 15 décembre 2016

    FC Nantes: Il faut oublier tout de suite les 35 heures avec Sergio Conceição

    Il a les traits tirés. Des poches sous les yeux même. Depuis son arrivée samedi dernier à Nantes, Sergio Conceição ne compte pas ses heures. « Il y a beaucoup de choses à changer ici, ce n’est pas facile, répond le coach lorsqu’on lui demande s’il est en train de mettre en marche une “révolution” à la Jonelière. Moi, je veux donner tous les ingrédients aux joueurs pour qu’ils réussissent. » Cela a plutôt bien démarré pour le FCN (19e de L1) avec le succès en Coupe de la Ligue, contre Montpellier, mardi. Reste à confirmer, ce vendredi, à Angers en L1.
    >> A lire aussi : «Conceição? Il ne faut pas discuter ses choix, sinon il s’en va!», raconte Vincent Sasso
    Mercredi, les Canaris ont débarqué à la Jonelière à 8 h 30, ils en sont partis à 18 h 30. Un rythme horaire normal pour le commun des mortels, mais peu courant pour des footballeurs français. « On passe beaucoup de temps au centre, reconnaît Guillaume Gillet. Cela me change beaucoup de ce que j’ai pu connaître avant. Ce sont des longues journées. Il accorde beaucoup d’importance à l’aspect tactique donc les séances durent longtemps. Si un joueur n’est pas attentif, le coach lui fait savoir. Il est très méticuleux. » Rémy Riou, le capitaine, abonde dans le sens du Belge. « Ça change, on passe nos journées au centre d’entraînement. Le coach apporte une certaine rigueur, un professionnalisme qui manquaient peut-être à certains. »

    Les Canaris vont perdre des jours de congé !

    Petits-déjeuners, double ration d’entraînement par jour, séance programmée le matin même du match, séquences vidéos très longues… Le quotidien des Canaris a été totalement bouleversé. « Ça implique de changer son fonctionnement de vie », avoue même Guillaume Gillet, père de famille, tout heureux jeudi matin de pouvoir profiter davantage de son lit.
    Les joueurs vont ainsi voir leurs dates de vacances de fin d’année complètement modifiées. « La trêve de Noël va être différente de ce qui est prévu initialement [par l’ancien entraîneur René Girard] », a expliqué le coach portugais, jeudi en conférence de presse. Les Canaris vont s’asseoir sur plusieurs jours de congé. « Je vais leur expliquer que leur programme va changer car je trouve qu’ils ont beaucoup de temps à la maison et ça, ce n’est pas bon… pour la femme aussi », a-t-il précisé avec le sourire.
    A la Jonelière, le sourire, certains l’ont perdu depuis l’arrivée de Conceição. Les méthodes de travail du Portugais ont des répercussions forcément sur d’autres salariés, liés de près ou de loin au groupe professionnel. Le staff médical, le service communication, le service vidéo, les intendants… Tous ont vu leur quotidien bouleversé. Certains lui reprochent un manque patent de bienséance, de tact. En début de semaine, un des médecins historiques du FCN a été prié de déguerpir du vestiaire professionnel, lieu que le Portugais a « sanctuarisé ». « Moi, je ne dis pas que je suis le boss, c’est naturel, plastronne Conceição. Je suis comme ça, c’est ma manière de faire. C’est mon style. »

    http://www.20minutes.fr/sport/fc_nantes/

    vendredi 18 novembre 2016

    Rachat du Losc : «Offre ferme» de Gérard Lopez

    Gérard Lopez à la tête du Losc ? C’est peut-être pour bientôt. Sans doute avant la fin de l’année. Comme l’ont indiqué nos confrères d’RMC, l’ancien patron de l’écurie de F1 Lotus a transmis une offre ferme à l’actuelle direction du club nordiste. Une information que ledit Gérard Lopez a confirmé par le biais d’un communiqué transmis à l’AFP. «Au regard d'une analyse avancée du club et d'échanges fructueux, Gérard Lopez a adressé une offre ferme pour reprendre le Losc. La finalisation du rachat devrait intervenir avant la fin de l'année.» Rappelons que l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois devrait être accompagné dans son aventure lillois par le recruteur portugais Admar Lopes, passé par le FC Porto et l’AS Monaco, mais aussi Luis Campos, ancien directeur sportif de l'ASM, et Marc Ingla, ex-directeur marketing du FC Barcelone. Lille est actuellement en queue de peloton au classement de la Ligue 1
    http://sport24.lefigaro.fr/football